Vous êtes ici

La théorie

Le haut-parleur par Rascalito

Il s'agit de 4 articles :

1- Le haut-parleur - Introduction

2- Le haut-parleur - Aspects mécaniques BF

3- Le haut-parleur - Aspects électromagnétiques BF

4- Le haut-parleur - Aspects acoustiques BF


Le caisson de grave par FrancisBr (révision septembre 2011)

Un des objectifs d’un système de reproduction sonore haute-fidélité est d’obtenir une courbe de réponse en fréquence qui s’étend de 20 Hz à 20kHz.
La reproduction des fréquences les plus basses demande un haut-parleur adapté (essayer de faire sortir du grave à un tweeter à dôme de 25mm…) mais également une enceinte adaptée.
Ainsi, certains dispositifs comme le baffle-plan ne permettent pas de reproduire les basses fréquences et doivent être complétés par un caisson de grave spécifique.
Un avantage important d’un caisson de grave est « d’alléger » les enceintes principales en enlevant les fréquences graves.
Celles-ci vont donc mieux fonctionner et générer moins de distorsions.
On notera que même une enceinte à priori correcte dans le grave, puisque équipée d’un 38cm, est complétée par 4 caissons S1S-EX à base de 46cm JBL 2242H dans une configuration home-cinéma ...
Il est donc important d’identifier les contraintes liées à la reproduction du grave
C’est l’objet de ce document.


Niveaux en dB SPL à 1 m de haut-parleurs en mode piston et en champ libre par Forr

Visant essentiellement un but pratique, ce document permet de déterminer très
rapidement la pression sonore, exprimée sous la forme d'un niveau en dB SPL
à 1 m en champ libre, générée par la membrane d'un haut-parleur travaillant
en mode piston et régime sinusoïdal, en fonction de son diamètre ou de sa
surface, de son excursion et de la fréquence du signal.
Des limites au domaine de validité de la théorie et une relation avec
l'écoute en milieu domestique sont proposées.


Modélisation de l'inductance d'un HP par Robert64

Ceci concerne l'inductance électrique nommée "Le" dans les modèles habituels de HP


Comment modéliser la courbe d'impédance d'un haut-parleur ? par FrancisBR

La connaissance de l'impédance d’un haut-parleur est nécessaire au dimensionnement d'un filtre passif.
Le modèle Zhp = 8ohm est trop simplifié dans ce contexte.
Le modèle exprimé sous forme d’un nombre complexe Zhp = Re + j.Le*ω est un peu mieux mais pas suffisant car Re et Le dépendent tous deux de la fréquence...


Vers les dB... par JCB

Une série d'articles sur les mathématiques appliquées à l'audio


Self à air à circuit magnétique ouvert - La self de Brooks par Robert64

Il s'agit des selfs que l'on peut obtenir en bobinant un fil gainé d'isolant sur un mandrin lui aussi isolant .
Il existe de nombreuses formes, bobines longues type solénoïde , bobines courtes, type cadre qui ont bien sûr chacune leur formule plus ou moins complexe.


Modélisation HP basique - 1ère partie - approche dynamique par Robert64

Il existe partout et même sur ce forum des papiers très bien faits et très complets sur le sujet. Mon but n'est pas de refaire en moins bien ce qui l'a été par Rascalito , mais de proposer une approche par un non électro-acousticien, ce qui est mon cas.

Tous les habitués travaillent sur des modèles fréquenciels avec lesquels ils sont très à l'aise et manient facilement les différentes analogies. Je vous propose une approche de physicien "de base".

Que les experts ne se récrient pas trop, on va beaucoup se simplifier la vie. On prendra au départ des modélisations très simples, quitte à les complèter ultérieurement

 


Selfs à circuit magnétique fermé et noyau magnétique par Robert64

Il s'agit des selfs que l'on peut obtenir en bobinant un fil gainé d'isolant sur un mandrin lui aussi isolant et en disposant une carcasse en matériau magnétique pour refermer le flux.
 

 

Pertes et rendement dans un Push Pull série classe AB ou B

En fonction de la puissance de sortie et du type de charge